+33 (0)1 46 34 35 30
Se connecter

Rejoignez Collector Square

Inscrivez-vous pour accéder aux ventes privées et bénéficier des
privilèges réservés aux membres de Collector Square.

OU

En vous inscrivant, vous acceptez
notre politique d'utilisation des données.

Register Login

(0)
Modifiez vos préférences

Angelus

CHOISIR UNE COLLECTION

Retrouvez les 88 résultats de Angelus vendus dans
les plus grandes maisons de vente en consultant le catalogue des modèles et collections

 
 
 

L'histoire Angelus

La diversité a été l’un des points forts d’Angelus, une manufacture de montres créée par les frères Stolz  en 1891. Ils choisissent  comme siège social la petite ville en plein essor du Locle, dans le Jura. Déjà en 1914, le jury de l’Exposition nationale suisse, à Berne, décerne un Grand Prix à la maison Angelus. La collection comporte alors des montres de gousset et montres-bracelets, dont certaines avec fonctions supplémentaires. En 1942, l’entreprise fait sensation  avec son propre chronographe à volant de commande pour le poignet ayant pour particularité un dateur à aiguilles et une indication numérique du jour de la semaine. Avec ce nouveau « Chronodato », Angelus fait véritablement œuvre de pionnier, car à cette époque, ce genre de chronographes-bracelets est encore rarissime. Les dix années suivantes, le « Chronodato » est le principal générateur du chiffre d’affaires de la manufacture avec ses diverses exécutions de boîtiers et cadrans. En 1957, Angelus se lance dans la conception d’une montre-bracelet automatique avec répétition à quarts. Ses managers espèrent que cette première mondiale sur la base du calibre AS 1580 donnera de nouvelles impulsions.
Malheureusement, cette création à module à sonnerie, monté côté cadran, restera au stade expérimental. Pour sonder les chances de débouchés,     Angelus fabrique tout d’abord une petite série  de 100 exemplaires en acier de la « Tinkler » - et en restera là. En effet, son prix élevé entrave son succès. Ce détail explique que la « Tinkler », soit aujourd’hui un objet de collection intéressant. Mais Angelus ne se décourage pas : en 1978, la firme déjà touchée, fabrique une montre-bracelet à remontoir manuel (calibre Eta 2801), de conception modulaire, avec répétition à cinq minutes. La firme Kelek avait commandé en 1975, au spécialiste des mécaniques Dubois Dépraz, dans la Vallée de Joux, la conception du mécanisme à répétition d’un diamètre assez important. Ce n’est pas cette montre qui put empêcher l’issue fatale. Le boom des montres à quartz a prélevé son tribut. Les victimes furent nombreuses – parmi elles, Angelus.

Principaux modèles Angelus

 résultats

La cote
des Rolex

Recevez gratuitement par email le rapport d'analyse LuxPrice-index© sur l'évolution de la cote des montres Rolex

La cote
des Rolex

Recevez gratuitement par email le rapport d'analyse LuxPrice-index© sur l'évolution de la cote des montres Rolex

La cote
des Rolex

Nous vous avons transmis le rapport d’analyse par email.

Ne manquez pas les prochaines ventes événementielles de Collector Square