+33 (0)1 46 34 35 30
Se connecter

Rejoignez Collector Square

Inscrivez-vous pour accéder aux ventes privées et bénéficier des
privilèges réservés aux membres de Collector Square.

OU

En vous inscrivant, vous acceptez
notre politique d'utilisation des données.

Register Login

(0)
Modifiez vos préférences

Doxa

CHOISIR UNE COLLECTION

Retrouvez les 73 résultats de Doxa vendus dans
les plus grandes maisons de vente en consultant le catalogue des modèles et collections

 
 
 

L'histoire Doxa

En 1889, lorsqu’il ouvre son atelier au Locle, Georges Ducommun se consacre donc surtout sur les montres de gousset. Au début du XXe siècle, notamment en 1905 à Liège et en 1906 à Milan, Ducommun obtient plusieurs prix d’honneur et médailles grâce à l’excellence de ses produits. En 1908, il fait breveter un mouvement à huit jours. Deux ans plus tard, l’industriel avisé fait déposer le nom « Doxa »  pour tous ses produits chronométriques. Au début des années 1920, son programme comporte des montres de bords pour automobiles et avions.
En outre, il faut de la publicité pour des montres-bracelets de 8 ¾ à 13 lignes. Au cours des années suivantes, Doxa élargit successivement sa collection. Des montres-bagues, montres-bracelets bijoux pour dames et hommes, montres à huit jours, montres de cheminots et de voyage figurent dans son assortiment au  même titre que des montres style japonais, des montres mode ou réveils. La firme fait alors une publicité régulière avec des annonces dans lesquelles elle revendique que, depuis le début, les montres Doxa se distinguent par leurs prix extrêmement compétitifs. Même après le décès de Georges Ducommun en 1936, le succès ne se dément pas. Son beau frère Jacques Nardin, petit fils d’Ulyssse Nardin et fondateur de la manufacture de montres éponymes, préside alors à ses destinées. Sous sa férule, Doxa organise en 1939 de somptueuses fêtes d’anniversaire pour la cinquantenaire de sa création. Un opulent catalogue en couleur présente une palette pléthorique de montres-bracelets en tout genre. Lors de l’exposition nationale suisse à Zurich, en 1939, Doxa est aussi présente. Elle y expose des montres pour dames rehaussées de diamants et des montres rectangulaires pour hommes, notamment des modèles avec un boîtier en forme de pupitre. En 1944, Doxa dévoile une montre-bracelet ronde avec dateur et, dans les années 1950, entre autres des montres-bracelets mécaniques avec aiguille de secondes sautante. La « Grafic » de 1958 séduit par son élégant boîtier carré. « Sub 300 », une montre de plongée lancée en 1967, est, comme son nom l’indique, étanche jusqu’à 300 mètres. Depuis 1978, Doxa appartient au portefeuille d’Aubry Frères SA . En 1997, la famille d’horlogers Jenny reprend les actions de l’entreprise. 

Principaux modèles Doxa

 résultats

La cote
des Rolex

Recevez gratuitement par email le rapport d'analyse LuxPrice-index© sur l'évolution de la cote des montres Rolex

La cote
des Rolex

Recevez gratuitement par email le rapport d'analyse LuxPrice-index© sur l'évolution de la cote des montres Rolex

La cote
des Rolex

Nous vous avons transmis le rapport d’analyse par email.

Ne manquez pas les prochaines ventes événementielles de Collector Square