+33 (0)1 46 34 35 30
Se connecter

Rejoignez Collector Square

Inscrivez-vous pour accéder aux ventes privées et bénéficier des
privilèges réservés aux membres de Collector Square.

OU

En vous inscrivant, vous acceptez
notre politique d'utilisation des données.

Register Login

(0)
Modifiez vos préférences

Hermes

CHOISIR UNE COLLECTION

Retrouvez les 1 410 résultats de Hermes vendus dans
les plus grandes maisons de vente en consultant le catalogue des modèles et collections

 
 
 

L'histoire Hermes

La maison Hermès ouvre en 1837 avec à sa tête Thierry Hermès. Elle est d’abord spécialisée dans les harnachements pour chevaux et la sellerie pour grossistes.

En 1878, Emile-Charles, fils de Thierry, est dans l’obligation de faire déménager la maison Hermès, mais la nouvelle situation de celle-ci dans un quartier huppé - au 24 rue du Faubourg Saint-Honoré - lui donne l’idée de s’adresser désormais à une clientèle privée. C’est un succès et, en 1890, ses fils Adolphe et Emile-Maurice reprennent la direction de la maison, devenant alors Hermès Frères et ayant pour clientes les plus grandes écuries du monde et cours européennes (dont celle du tsar Nicolas II).

Néanmoins, l’invention de l’automobile risquant de faire ombrage aux affaires florissantes de leur maison, les deux frères Hermès envisagent une diversification de leur offre et lancent la première maroquinerie à « cousu sellier », transférant ainsi leur savoir-faire d’une activité à une autre.

En 1921, Emile-Maurice rachète la part de son frère pour être unique directeur de la maison Hermès.

Dans les années 1920, Emile-Maurice Hermès cherche aussi à diversifier l’offre de sa maison : elle commence alors à proposer ganterie, horlogerie, bijouterie, décoration d’intérieure et même, à partir de 1925, vêtements pour hommes et femmes. Ces premiers vêtements sont des casaques de golf en daim dont le succès est lié à leur fermeture Eclair, fermeture révolutionnaire pour l’époque car Emile-Maurice Hermès s’est assuré l’exclusivité de ce système par un accord passé avec l’inventeur.

Durant ces années, il rencontre aussi Ettore Bugatti, constructeur automobile qui vient de concevoir un nouveau modèle de voiture de sport : la Torpedo. Ce dernier lui commande un sac de cuir susceptible de tenir dans la portière du véhicule et le sac en question prend logiquement le nom de Torpedo.

En 1926, Lola Prusac est engagée comme styliste par la maison Hermès pour développer de nouvelles gammes de vêtements de sport (ski, bain, etc.), de couture, une ligne de sacs à main et bagages, ainsi que des écharpes.

Les années 1930 sont les années d’apparition des grands classiques de la marque. Les carrés Hermès en font partie, le premier, baptisé Jeu des omnibus et dames blanches, étant créé en 1937 par Robert Dumas. Ces célèbres carrés de soie, originairement proposés uniquement dans un format de 90x90 cm, nécessitent deux ans de travail et sont d’une qualité toujours inégalée à travers le monde. Le Twillaine (1938), autre grand classique Hermès, qui est un vêtement alliant laine et carré de soie, en découle.

Point de vue maroquinerie, c’est le sac Hermès porté par Grace Kelly sur une photo de 1956 - qui devient le premier grand classique de la marque. Grâce à la célèbre actrice devenue princesse de Monaco la même année, ce sac, inspiré par le « Haut à courroies », un modèle Hermès originairement à l’usage des cavaliers, connaît un tel succès que la marque décide de la rebaptiser Kelly en 1977.

A la mort d’ Emile-Maurice, en 1951, ses gendres Robert Dumas et Jean Guerrand reprennent la direction de la maison, multipliant les boutiques et lançant les premiers parfums Hermès : Calèche (1961), Equipage (1970), Amazone (1974), etc.

A partir de 1967, plusieurs stylistes se succèdent au développement du prêt-à-porter Hermès : Jacques Delahaye, Catherine de Karolyi, Monsieur LeVaillant, Nicole de Vésian assistée de Christian Lacroix, Eric Bergère (1980), Claude Brouet (1988), Martin Margiela, Jean-Paul Gaultier et finalement Véronique Nichanian (à la tête du prêt-à-porter homme depuis 1990) et Christophe Lemaire (à la tête du prêt-à-porter femme depuis 2010).

Dans les années 1970, le groupe Hermès - dont la direction revient, en 1978, à Jean-Louis Dumas, talentueux créateur et homme d’affaires descendant de la famille Hermès - devient le fleuron internationalement reconnu du luxe français. Il possède le bottier John Lobb France (1976), les tissages Perrin et fils (39% du capital en 1989), le chapelier Motsch (1992), les arts de la table Puiforcat (1993), la maison Jean-Paul Gaultier (35% du capital en 1999), etc.

En 1982, Hermès décide de remettre au goût du jour son modèle de sac à main Torpedo, en lui ajoutant poches, doublure, cadenas, clés et en le rebaptisant Bugatti, en hommage à Ettore Bugatti. Pourtant la société Bugatti s’y oppose et une série de procès commence, de sorte qu’en 1994 le sac Bugatti, sac Hermès devenu emblématique, est finalement baptisé Bolide.

En 1984, un autre sac à main emblématique de la marque voit le jour. Il s’agit du Birkin, spécialement conçu pour l’actrice et chanteuse Jane Birkin, alors jeune maman.

Celle-ci, rencontrant Jean-Louis Dumas, directeur de la maison Hermès, par hasard dans un avion, se plaint du manque de volume intérieur et de poches de son sac à main. Jean-Louis Dumas décide aussitôt de créer un modèle de sac répondant aux attentes de la jeune et lui donne son nom.

En 2006, Patrick Dumas prend le relais de Jean-Louis Dumas, devenant premier gérant du groupe non issu de la famille Hermès.

En 2008, la Fondation d’entreprise Hermès, dirigée par Pierre Alexis Dumas, est ouverte dans le 8e arrondissement de Paris.

Cet organisme d’intérêt général fédère les actions de mécénat du groupe Hermès et œuvre à l’international dans 4 directions : la valorisation des savoir-faire artisanaux, le soutien à la création (ex. : prix Emile Hermès pour les jeunes designers), l’accès à l’éducation et à la formation, ainsi que la préservation de la biodiversité.

Depuis 2010, une part du capital du groupe Hermès (22, 28%) a été acquise par le groupe LVMH mais Hermès a créé une holding du nom de H51, composée de 52 de ses principaux héritiers actionnaires, pour se protéger de telles acquisitions à l’avenir : le groupe entend rester familial.

Aujourd’hui, la marque Hermès incarne dans le monde entier le rayonnement du savoir-faire haut de gamme à la française, réalisant un chiffre d’affaires annuel de plus 2,84 milliards d’euros en 2011 et comptant plus de 300 boutiques.

Hermès est une des rares marques de luxe à afficher une croissance si importante (plus de 20% par rapport à 2011) en 2012, l’Europe, l’Asie (hors Japon) et les Etats-Unis étant les zones où la vente de ses produits progresse le plus.

Hermes
En vente sur Collector Square

La cote
des Rolex

Recevez gratuitement par email le rapport d'analyse LuxPrice-index© sur l'évolution de la cote des montres Rolex

La cote
des Rolex

Recevez gratuitement par email le rapport d'analyse LuxPrice-index© sur l'évolution de la cote des montres Rolex

La cote
des Rolex

Nous vous avons transmis le rapport d’analyse par email.

Ne manquez pas les prochaines ventes événementielles de Collector Square