L'histoire des bijoux Buccellati

Bijoux Buccellati

La maison de joaillerie milanaise Buccellati trouve ses origines au XVIIIe siècle, dans le savoir-faire d’un orfèvre du nom de Contardo Buccellati. La maison qui porte ce nom sera fondée en 1919, par Mario Buccellati, que le grand écrivain italien Gabriele D’Annunzio appelait « le Prince des orfèvres ». Cet atelier héritait en droite ligne d’un savoir faire rappelant celui des « botteghe » de la Renaissance et de l’âge baroque.

Un style Buccellati est à la fois classique, virtuose et exubérant : fines dentelles d’or, cascades de pierres rares, sciences des reflets et des contrastes, jeu des tonalités de métaux, délicatesse des festons. Le fameux « tulle » d’or, résille de métal à nids d’abeille, comme dentelle piquées de de diamants et de pierres de couleur, caractérise avant tout le style raffiné et ultra sophistiqué de la maison Buccellati. Un travail aussi vertigineux que le traitement presque « textile » des ors et argents griffés, martelés, travaillés comme des brocarts et damas précieux. Une maîtrise et une signature inimitable !

De père en fils, pendant trois générations, les maîtres orfèvres de la maison Buccellati remettent à l'honneur des outils et techniques presque disparues, pour la création de bijoux, de pièces de décoration, d’objets d’art et d’art de la table. Les motifs les plus célèbres de la maison Buccellati, aux côtés de la résille et des ors « griffés » sont les feuilles, les coquillages, les fruits et tout un bestiaire merveilleusement naturaliste. A Paris, la Maison Buccelatti est située place Vendôme.

Vous recherchez un objet en particulier ?
Recevez une alerte dès qu'il est disponible.
Créer une alerte