L'histoire des montres Blancpain

Montres Blancpain

Nous sommes en 1735 lorsque Jehan Jacques Blancpain décide de se consacrer à l’horlogerie, dans sa ferme au bord de la Suze, à Villeret. Au départ, il fabrique des pièces de montres et, plus tard, des montres de gousset complètes.

En 1926, les premières montres Blancpain Harwood sont lancées en France. En 1931, avec sa célèbre montre Blancpain Rolls rectangulaire, la marque entre dans les annales du remontoir automatique.

Dans les années 50, la maison se met à fabriquer des montres Blancpain de plongée, très solides. La montre Fifty Fathoms de Blancpain, lancée en 1953, étanche jusqu’à 200 mètres, a accompagné Jacques Yves Cousteau et son équipe lors du tournage du documentaire Le Monde du Silence.

D’autres spécialités mécaniques suivent. Une nouvelle montre-bracelet Blancpain avec répétition minutes fait ses débuts.

En 1989, Blancpain réalise un calibre qui innove dans l’histoire de l’horlogerie : le chronographe automatique avec aiguille traînante et dateur. L’apogée de la collection Blancpain est la montre 1735, édition limitée à 30 exemplaires. Dotée d’un quantième perpétuel, d’une rattrapante de chronographe, d’un tourbillon et d’une répétition à minutes, c’est l’une des montres-bracelets les plus compliquées du monde.

Les montres Blancpain, pour leur précision et leur élégance, sont aujourd'hui prisées à travers le monde.

Collector Square vous propose une large gamme de modèles de seconde main Blancpain Des montres qui ne quitteront plus votre poignet.

Vous recherchez un objet en particulier ?
Recevez une alerte dès qu'il est disponible.
Créer une alerte